SOLDES Offrez vous la tenue de Rich Hochet

Une planche de tibet adjugée 13 750 euros


Une planche de tibet adjugée 13 750 euros

Bien qu’il fasse partie des grands noms de la bande dessinée, le dessinateur Tibet, de son vrai nom Gilbert Gascard, n’a jamais bénéficié de la popularité de certains de ses confrères, notamment aux yeux du grand public. Pourtant, sa côte ne cesse de progresser auprès des collectionneurs. Né en 1931, Tibet fait ses débuts dans la version belge du Journal de Mickey, avant de devenir l’un des principaux collaborateurs du journal Tintin, pour lequel il créé en 1955, et avec le scénariste André-Paul Duchâteau, le personnage de Ric Hochet, un jeune détective-journaliste qui, entre deux articles pour La Rafale, traque les méchants au volant d’une Porsche 911 cabriolet. Soixante ans plus tard, les aventures de Ric Hochet constituent l’une des plus longues séries de l’histoire de la bande dessinée franco-belge, avec pas moins de 78 tomes ! Sans doute y en aurait-il eu davantage si Tibet ne nous avait quittés en janvier 2010, laissant derrière lui une Œuvre, certes discrète, mais d’une qualité exceptionnelle et d’une valeur aussi bien artistique qu’historique.

Ainsi, lors de la grande vente aux enchères organisée par Christie’s le 14 mars 2015, une planche à l’encre de chine signée Tibet a trouvé acquéreur pour la « modique » somme de 13 750 euros. Cela peut paraître dérisoire en comparaison des millions d’euros engrangés par la vente de planches originales de Hergé, mais pour une œuvre d’un artiste plus confidentiel tel que Tibet, ce chiffre est loin d’être négligeable.

La planche de Tibet