SOLDES Offrez vous la tenue de Rich Hochet

Ric nu aux Galeries ?


Ric nu aux galeries ?

Le samedi 27 juin, le dessinateur Simon Van Liemt sera présent de 17 à 18 heures sous la coupole des Galeries Lafayette, boulevard Haussmann à Paris, pour dédicacer l’album R.I.P., Ric !. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer si vous voulez voir l’œuvre le successeur de Tibet. Et repartir avec le tatouage du redoutable Caméléon sur le bras…


Quelques heures avant son départ, de nombreux témoins ont en effet déclaré avoir solennellement reconnu notre célèbre reporter aux Galeries Lafayette, visiblement en train de poursuivre quelqu’un, mais dans une tenue qui le change de son habituel polo bleu et de sa veste mouchetée, puisqu’il était selon nos sources seulement habillé... d’un slip et de quelques bandages autour du torse !
Une tenue qui sied peu à notre jeune héros, tout comme les attitudes qu’il a affichées dernièrement, loin de sa bonne éducation légendaire : outre le fait de se montrer disons, bien plus entreprenant que d’habitude avec sa jeune amie Nadine, au risque de provoquer un véritable scandale, certains de ses amis ont noté d’autres anomalies, y compris physiques. « Je trouve qu’il avait comme... comme rétréci au lavage, nous a ainsi confié notre collègue et grand reporter Bob Drumont après l’avoir croisé pour la dernière fois. Ric m’a simplement répondu qu’il se tassait avec l’âge... Sur l’instant, je n’ai pas fait plus attention, j’ai d’autres chats à fouetter, comme Caméléon ! »
Le célèbre Caméléon semble en effet avoir refait surface. Une lettre anonyme est arrivée à la rédaction ce matin, en forme de menaces de mort directement adressées à Ric Hochet (voir par ailleurs dans notre gazette), lequel a de fait joué à plusieurs reprises un rôle prépondérant pour le mettre hors d’état de nuire. Ce retour, encore à authentifier, expliquerait-il à lui seul les étranges comportements de notre célèbre chroniqueur ? Le stress justifierait-il les troubles du comportement constatés chez notre ami ? Ou a-t-il réellement et définitivement tourné le dos aux bonnes manières et à son rôle de reporter-détective épris de justice ? L’avenir nous le dira. Et « La Rafale » vous le rapportera !