http://www.lelombard.com/bd-en-ligne/dans-ta-face-minable,3675

LES REFLETS CHANGEANTS


Les reflets changeants

L'album

Nice, dans la chaleur torride d’un mois de juillet… Elsa, la vingtaine, oscille entre deux hommes. L’un ne lui convient probablement plus, l’autre lui fait encore un peu peur. Jean, 53 ans, marin frustré, est conducteur de train. Il est forcé de rester à terre pour s’occuper d’Alda, sa fille, débarquée un peu trop vite dans sa vie à la suite d’une passade amoureuse. À bientôt 80 ans, Émile, devenu sourd pendant la guerre d’Algérie, supporte de moins en moins le silence dans lequel il est enfermé. Trois personnages qui ne se connaissent pas, trois personnages arrivés au point d’aiguillage de leur vie et qui vont se croiser cet été-là, le long des chemins de fer de la Côte d’Azur… Une rencontre qui ne les laissera pas indemnes.

 

Les reflets changeants

 

Prix Raymond Leblanc de la jeune création, Les Reflets changeants est un roman graphique tout en maîtrise et subtilité. Nous suivons trois personnages, trois générations, trois trajectoires qui s’entremêlent et se reflètent dans une même poursuite du bonheur jalonnée d’amères frustrations. Aude Mermilliod, qui s’est librement inspirée de la vie de son grand-père pour créer le personnage d’Émile, réussit à faire des petites péripéties du quotidien le matériau d’une aventure universelle, où tout un chacun peut se reconnaître à travers l’un ou l’autre des protagonistes. La jeune autrice fait preuve d’une grande maturité, tant dans l’art de conduire le récit que dans la manière d’appréhender les rapports et les sentiments humains. C’est également une dessinatrice de talent, dont le style très personnel sied parfaitement à cette histoire aussi touchante qu’intimiste.

 

Les reflets changeants

Aude MERMILLIOD, scénariste et dessinatrice

Aude Mermilliod ne peut pas rester en place ! Originaire de Lyon, cette véritable autodidacte quitte sa ville d’origine après le lycée pour poursuivre des études aux Beaux-Arts de Toulouse. Vivant à côté d’une librairie/galerie, elle découvre le 9ème Art en se plongeant dans une incommensurable quantité d’albums divers et variés et en faisant des rencontres de toutes sortes. Elle participe alors à Bagarre et à deux numéros de Jukebox, ouvrages collectifs. La vie l’emmène ensuite vers Bruxelles, où elle affine son dessin et ses techniques narratives. En 2014, elle passe une année à Montréal dans un atelier où sont présentes les maisons d’éditions indépendantes québécoises Pow Pow et La Mauvaise Tête. Cela lui permet de travailler sur son projet Les Reflets changeants avec lequel elle gagne le Prix Raymond Leblanc de la jeune création en 2015, et qu’elle édite aujourd’hui au Lombard.

 

 

 

 

MERMILLIOD AUDE
LES REFLETS CHANGEANTS