http://www.lelombard.com/bd-en-ligne/ocean-pierre,3702

NOÉ : L'HISTOIRE ORIGINALE RÉALISÉE EN ALBUM BD AVANT LE FILM, PAR DARREN ARONOFSKY


Album Intégrale Noé

Mais un Noé bien différent des sages livres d'images. Un Noé de colère, face à un choix impossible...

Aux commandes, le réalisateur Aronofsky. Au crayon, le dessinateur Henrichon qui nous raconte ce projet pharaonique auquel il a consacré quatre ans de sa vie.

bannière Noé album BD T. 1

Photo de Niko Henrichon, dessinateur BD Comment êtes-vous arrivé sur le projet Noé ?
Niko Henrichon : En vacances, je reçois un message de l’agent du réalisateur américain Darren Aronofsky, me disant que celui-ci avait écrit un projet de bande dessinée qu’il souhaitait me proposer. Sans davantage d’information, secret oblige. J’ai répondu quelques semaines plus tard – en vacances, on est beaucoup moins réactif qu’au bureau. En fait, ils attendaient ma réponse. J’ai compris alors qu’il s’agissait de raconter la vie de Noé. Ce qui, au début, ne m’a pas emballé plus que ça. Me lancer dans un projet de cette envergure sur la Bible n’était pas vraiment dans mes priorités. J’ai lu le projet de la première à la dernière ligne et son ton décalé m’a plu. Si la première partie est plutôt classique, la suite dérive vraiment de l’histoire telle qu’on la connaît. C’était un bon scénario. Je me suis dit que cela valait le coup de transformer cela en BD. Et j’ai accepté.

Connaissiez-vous Darren Aronofsky ?
Lui, personnellement, non, mais son travail oui ! J’avais aimé Requiem for a Dream et Pi. J’ai lu et vu The Fountain plus tard. J’allais devoir travailler avec un homme avant tout faiseur de films, qui écrivait des scénarios faits pour l’écran, ce qui n’en faisait pas forcément un spécialiste de la bande dessinée. Il nous a donc fallu un temps d’adaptation. Normal, certaines choses fonctionnent dans un média, mais pas forcément dans un autre. Heureusement, la bande dessinée ne connaissant pas les mêmes contraintes budgétaires qu’un film, on peut s’y permettre davantage de choses. Nous avons donc modifié le scénario dans cet état d’esprit, créant un univers postapocalyptique assez impressionnant, agrément d’un mystère intéressant.
J’imagine que le ton du film sera bien différent !

Visuels de la tour de Babel, Noé, ©Le Lombard

Visuel d'affrontement entre anges et humains, Noé, ©Le Lombard

Votre Noé ne ressemble pas vraiment à celui décrit dans la Bible.
Il était assez bien défini dans le script. Au fil de nos discussions avec Darren, il est apparu que nous voulions nous éloigner de l’imagerie traditionnelle du patriarche en toge et sandales. Nous sommes partis sur un Noé guerrier et n’en avons pas démordu jusqu’à la fin.

Avez-vous pu travailler sur le film, réaliser quelques designs ?
Non, pas le temps. Mais certains éléments des deux premiers tomes ont influencé le film. Et vice-versa. Il sera intéressant de se livrer à quelques comparaisons. En tout cas, le spectateur qui va voir ce film en pensant connaître déjà par cœur l’histoire de Noé risque d’être plutôt surpris ! Ce n’est pas plus mal…

Photo de Niko Henrichon, dessinateur BD
Photo de Niko Henrichon, dessinateur BD

Extrait de l'interview du dessinateur Niko Henrichon, à retrouver en intégralité dans le #68 de Casemate

Visuel de l'évolution, Noé, ©Le Lombard

Titre noe-quatre-albums-integrale-disponible- 14 mars en librairie -bd, Noé, ©Le Lombard

Album Noé T. 1

T. 1

Album Noé T. 2

T. 2

Album Noé T. 3

T. 3

Album Noé T. 4

T. 4

 

Cliquez sur un album pour lire un extrait

Album Intégrale Noé

Intégrale

bande-annonce-du-film-noe-le-9-avril-au-cinema

 

ARONOFSKY DARREN, HENRICHON NIKO
NOÉ