http://www.lelombard.com/bd-en-ligne/l-escalade,3725

DÉCOUVREZ LE PROJET CROCODILES. UN ALBUM CONTRE LE SEXISME ORDINAIRE À PARAÎTRE AU LOMBARD


 

 

 

Projet crocodiles

Des histoires de crocodiles envoyées par des vraies filles et mises en bandes dessinées par Thomas Mathieu

Qui sont les crocodiles ?

Harcèlement de rue, lourdingues en tout genre, agressions, loses des transports en commun et fails sentimentaux, Thomas Mathieu explique le concept du crocodile dans un billet d’introduction :

« Métaphore un peu clichée du dragueur/prédateur, on peut aussi y voir une illustration du privilège masculin. Car dans le Projet Crocodiles, même les types sympas sont montrés en crocodiles, tout comme ils jouissent de certains privilèges, sans même s’en rendre compte. »

Qu'est-ce que le projet crocodiles ?

Thomas Mathieu illustre des témoignages de femmes liés aux problématiques comme le harcèlement de rue, le machisme et le sexisme ordinaire. Son travail s'inscrit dans un mouvement plus large de prise de conscience et d'une nouvelle génération de féministes, qui utilisent internet pour réfléchir et informer sur des concepts tels le "slut-shaming" ou le "privilège masculin".

Dans ses planches, les décors et les personnages féminins sont traités en noir et blanc de manière réaliste tandis que les hommes sont représentés sous la forme de crocodiles verts. Le lecteur ou la lectrice est invité à épouser le point de vue de la femme qui témoigne et à questionner le comportement des crocodiles particulièrement quand ils endossent le rôle stéréotypé de dragueurs/prédateurs/dominants.

Expo à l’université de Paris 1

Une exposition a eu lieu du 3 au 7 mars à l'université de Paris 1 dans le but de préparer au 8 mars, journée des droits des femmes
(90 rue de Tolbiac à Paris).
L'exposition s’est principalement adressée aux étudiants et enseignants, mais l'université est ouverte et des personnes extérieures ont pu y circuler et visiter l’exposition.

Le mot de l’éditrice

Nathalie Van Campenhoudt

« Si j'ai choisi d'éditer le "Projet Crocodiles" de Thomas Mathieu, c'est parce qu'il participe, à sa manière, à un des combats selon moi majeurs de ce début de XXIe siècle, à savoir la lutte contre tous les comportements visant à imposer une domination aux femmes simplement parce qu'elles sont femmes, contre la violence physique et symbolique à laquelle les femmes sont encore trop souvent confrontées dans leur vie quotidienne. Des progrès ont été réalisés bien sûr depuis quelque temps déjà, mais il reste dans nos sociétés des comportements banals et très fortement ancrés culturellement qui gênent ou blessent les femmes très fréquemment et sans qu'on en prenne forcément conscience ou sans qu'on mesure l'importance des blessures que cela peut provoquer. Le harcèlement de rue en est un exemple particulièrement connu.

La travail de Thomas Mathieu permet de libérer la parole des femmes qui est encore trop souvent bridée, minimisée, voire occultée. Thomas devient, via ses planches, un formidable vecteur pour cette parole ; il magnifie ces témoignages et participe à une prise de conscience collective que je trouve très réjouissante. Le succès du Tumblr que Thomas anime est une excellente nouvelle !

Certains diront que le fait de représenter tous les hommes en crocodiles est un peu extrême ou caricatural, mais c'est un parti pris que je trouve courageux et efficace. Sans cela, le message de Thomas n'aurait sans doute pas été aussi fort . Par ailleurs, en lisant les planches, on se rend très vite compte qu'il n'y a pas de manichéisme dans les histoires proposées. C'est le comportement de "crocodiles" de certains hommes à un moment donné qui est mis en évidence, mais ça ne veut pas dire que tous les hommes sont par essence de façon permanente de vilains sauriens! Il y a de la place pour la subtilité et la nuance dans ces pages. Les filles peuvent aussi parfois avoir des comportements discutables et cela est aussi montré dans le blog.

Il y a de nombreuses initiatives aujourd'hui qui participent à cette nouvelle manière d'envisager le féminisme. La démarche et les thématiques abordées par Thomas font notamment penser au film de fin d'études de Sofie Peeters qui avait beaucoup marqué les esprits lors de son évocation dans de nombreux journaux télévisés. On y voyait la jeune femme se promener le long de boulevards bruxellois du centre ville et les nombreuses réactions dont elle faisait l'objet.

Je suis persuadée qu'un médium comme la bande dessinée est particulièrement fédérateur et séduisant pour ouvrir le débat et accélérer la prise de conscience. Le travail de Thomas est non seulement artistique mais utile. Cela correspond complètement à ma vision de la BD aujourd'hui qui, pour moi, est tout à fait apte à faire entrer dans son champ les aspects les plus divers de la société et de la culture. C'est même sans doute une voie essentielle de son renouvellement. »

Chacun son tour,
suivez les Crocodiles sur Twitter !

@projetcrocodile

Liens utiles

Le tumblr « Projet Crocodiles »
payetaschnkeck : le célèbre site qui réunit les invectives des harceleurs
ihollaback : une initiative internationale qui combat activement le harcèlement de rue
(et la version Belge)
Une association qui propose des formations d'autodéfense et de défense verbale
« Non, c'est non » : petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire

Et aussi:
Le tumblr Je connais un violeur
Le site "Polyvalence" (mon pote)
Le site Vie de Meuf

Les médias en parlent

Rue 89 explique le concept et le contexte du projet
Marie Claire : « Un tumblr qui met en scène le harcèlement de rue »
Madmoizelle : « le tumblr du moment »
ELLE : « Le tumblr qui épingle les machos »
Causette : « Histoires à croquer »
 

Biographie de Thomas Mathieu

Thomas Mathieu tient un blog depuis 2006, ouvert lors de ses études de bande dessinée à Saint-Luc à Bruxelles. Depuis, il a publié quelques bandes dessinées, du genre qu'on lit en cachette sous la couette, qu’il s’agisse de récits intimes de couples ou de la fiction de mauvais genre débridée. En parallèle, il continue d'expérimenter sur son blog et participe à de nombreux projet, comme la "digiteam" de « EspritBD », le feuilleton en ligne « Les Autres Gens » de Thomas Cadène ou encore le journal numérique « Mauvais Esprit » dirigé par James et Boris Miroir. Actuellement, il se consacre principalement à son tumblr « Projet Crocodiles » qui traduit sous forme de bande dessinée des témoignages de femmes liés au harcèlement de rue et au sexisme ordinaire en général.

 

MATHIEU THOMAS
LES CROCODILES